img_3568

Si vous deviez redevenir étudiant(e), pourquoi aimeriez-vous rentrer à W ?

Par | L'école | Aucun commentaire

Ils ont participé à la création du projet W au cours des douze derniers mois. Dans une série de quatre posts, ces entrepreneurs et étudiants vous racontent les coulisses d’un « projet un peu fou ». Aujourd’hui, ils répondent à la question : « Si vous deviez redevenir étudiant(e), pourquoi aimeriez-vous rentrer à W ? ».

 

Isabelle Fortunet – Consultante en communication
« Développer ses particularités et ses forces »

PPP_6170_fin

« J’aimerais rentrer à W pour avoir la chance d’évoluer dans un environnement où on ne cherche à pas à formater les individus mais au contraire à développer leurs particularités et leurs forces.
J’aimerais étudier dans une école qui va chercher avant tout à révéler mes talents et pas seulement à me transmettre des savoirs.
C’est véritablement la promesse W. »

 

Bryce Terdjman – Datadesigner à WeDoData
« Les mains dans le contenu-cambouis »

brice3 (1)

« On a un peu perdu le lien avec le “faire”, et il me semble que W va mettre ses jeunes en situation, les mains dans le contenu-cambouis. Une école qui forme des jeunes à des métiers qui n’existent pas encore, je suis partant. »
img_9090

Que retirez-vous de l’expérience W ?

Par | L'école | Aucun commentaire

Ils ont participé à la création du projet W au cours des douze derniers mois. Dans une série de quatre posts, ces entrepreneurs et étudiants vous racontent les coulisses d’un « projet un peu fou ». Aujourd’hui, ils répondent à la question : « Que retirez-vous de l’expérience W ? ».

 

Isabelle Fortunet – Consultante en communication
« Une aventure entrepreneuriale » 

PPP_6170_fin

« D’un point de vue strictement professionnel, cette expérience m’a permis de prendre part à un projet un peu fou : la création d’une école.
J’ai eu la chance d’être impliquée en amont du projet, de participer aux (nombreux) brainstorming pour trouver un nom et une baseline, construire les premiers messages pour parler de l’école, convaincre les premiers étudiants à nous rejoindre lors de salons…
Mais W c’est aussi et surtout une aventure entrepreneuriale, une start-up qui s’est construite pas à pas. Parfois nous avancions dans une direction mais nous nous rendions compte rapidement que ça ne tenait pas la route alors nous faisions marche arrière jusqu’à trouver ce qui convenait vraiment. Le projet s’est énormément nourri des idées et contributions de personnes issues d’univers très variés, ce qui, je pense, est la grande force de W.
Finalement, c’est ce que je retiens de cette expérience : l’importance du partage et la nécessité de raconter son projet pour le faire grandir. »

 

Bryce Terdjman – Datadesigner à WeDoData
« De nouvelles idées pédagogiques » 

brice3 (1)

« De nouvelles idées pédagogiques dans la mesure, où il m’arrive de faire des formations aux techniques de datavisualisation pour des journalistes.
Mais plus globalement, un petit reboot intellectuel car c’est toujours rafraichissant de repenser tout un programme, qui plus est quand il s’agit de transmettre ses propres compétences. J’ai aussi retenu des idées d’interaction ou des design d’innovation qui m’inspirent dans mon travail. »

 

Zoé Barbé – Étudiante
« De nouvelles méthodes de brainstormings » 

image1 (1)

« Énormément de choses positives tant d’un point de vue émotionnel qu’intellectuel.
Émotionnel puisque la simple perspective de pouvoir participer à la création d’une école m’a rendue très heureuse. Le fait qu’une équipe prenne sérieusement en compte vos opinions et propositions est très valorisant.
Pour l’intellectuel, j’ai appris à travailler différemment et des nouvelles méthodes de brainstormings. J’ai observé les différents enjeux qui se présentaient lors de la création d’une école et comment transformer des « obstacles » en opportunités.« 

 

Fabien Lassalle-Humez – Étudiant
« Les rêves devenaient des idées, les idées des réalités » 

12307598_949348151803569_8543202428855507756_o (1)

« Cette expérience m’a beaucoup appris tant elle fut enrichissante. J’ai pu découvrir des gens incroyables, proposer des idées, défendre des points de vue.
Les brainstorms étaient pleins d’énergie, d’idées et de post-it de toutes les couleurs. Tout le monde voulait vraiment que les étudiants s’épanouissent le plus possible, bénéficient du meilleur cadre, de modules adaptés, qu’ils soient les acteurs de leur parcours.
Les rêves devenaient des idées, les idées des réalités. »
Fabien Lassalle-Humez et Zoé Barbé, lors d'une session de travail sur la pédagogie avec l'équipe W, en mai 2016 à Paris.

Pourquoi le projet W vous parle ?

Par | L'école | Aucun commentaire

Ils ont participé à la création du projet W au cours des douze derniers mois. Dans une série de quatre articles que nous débutons aujourd’hui, ces entrepreneurs et étudiants vous racontent les coulisses d’un « projet un peu fou », qui va se concrétiser par la première rentrée de ses étudiants le 17 octobre 2016. Aujourd’hui, ils répondent à la question : « Pourquoi le projet W vous parle ? »

 

Isabelle Fortunet – Consultante en communication
« Unique, ambitieux, visionnaire »

PPP_6170_fin

Isabelle Fortunet, spécialiste en communication et marketing, a co-réalisé le plan de communication de l’école W avant son lancement et porté la parole de l’école sur les salons étudiants.
« Le projet W me parle car il est unique, ambitieux, visionnaire, à la fois dans l’air du temps mais aussi tourné vers l’avenir.
Ensuite car, en tant que consultante en « content marketing » et rédactrice web, je suis particulièrement sensible à l’enjeu de former des jeunes capables de produire des contenus de grande qualité qui sauront apporter de la valeur aux marques mais aussi aux consommateurs.
Enfin, car W propose une approche pédagogique en rupture, qui ambitionne de placer la créativité, le questionnement, la culture générale, le mode projet au coeur de l’enseignement. Cet aspect est pour moi particulièrement enthousiasmant car il va vraiment permettre de préparer des jeunes à faire face aux défis de demain. »

 

Bryce Terdjman – Datadesigner à WeDoData
« Des compétences croisées que les écoles traditionnelles ne transmettent pas »

brice3 (1)

« Le paysage du contenu a été bouleversé depuis l’avènement d’internet, aussi bien dans la manière dont on le produit que la manière de le consommer, plus participative, plus fragmentée, des temps de lecture plus courts. 
Mon travail est de créer du contenu visuel à partir de données : cela requiert des compétences croisées que les écoles traditionnelles ne transmettent pas, ou pas bien. 
W se donne cette ambition de créer des moutons à 5 pattes comme je les appelle, des personnes(-alités) avec plus d’une corde à leur arc, curieux, capable de réinventer le contenu ou le contenant informationnel, débrouillards. J’ai hâte qu’ils arrivent sur le marché ! »

 

Zoé Barbé – Étudiante
« Les étudiants sont accompagnés de manière intelligente »

image1 (1)

« J’ai été complètement séduite par la mission de W et ses valeurs. Le projet W a du sens: ses trois piliers (savoir, savoir-être, savoir-faire) sont pour moi les trois dimensions les plus importantes pour un épanouissement personnel et professionnel total.
Il n’y a pas de hiérarchie verticale maître-élève, les étudiants sont accompagnés de manière intelligente et l’apprentissage se fait par projets -le meilleur moyen d’évoluer à mes yeux. L’accent mis sur la création numérique et les métiers à venir est aussi une caractéristique qui m’a séduite. 
Enfin, il y a un environnement intellectuel riche et dynamique qui est créé par l’étudiant pour l’étudiant. C’est peut-être ça qui m’a le plus marqué en y réfléchissant : le fait que l’étudiant soit remis au centre du système et ne soit pas une personne que l’on consulte de temps à autre. »

 

Fabien Lassalle-Humez – Étudiant
« Les possibilités après W seront multiples »

12307598_949348151803569_8543202428855507756_o (1)

« W est l’école qui a compris qu’en créant, nous apprenons beaucoup plus et nous enrichissons les autres.
W permet ainsi d’acquérir des connaissances et une culture générale sur des sujets variés mais surtout d’apprendre par et pour soi même dans le cadre d’une « team ». W met aussi l’accent sur le numérique, véritable filière d’avenir.
Les possibilités après W seront multiples, les intervenants sont spécialistes de leur sujet, et surtout, la pédagogie est vraiment innovante, elle fait rêver : pas de hiérarchie, apprentissage par l’expérience et le défi… W m’a donc plus que séduit ! »
W1_blog

Souscrivez à la nouvelle newsletter W !

Par | L'école | Aucun commentaire

Pour partager avec vous l’avancée de ses projets, l’équipe W a décidé de lancer sa newsletter mensuelle. Au programme : le recrutement, la rentrée, les partenariats et tous les éléments pour mieux connaitre notre pédagogie. Futurs étudiants, entrepreneurs ou partenaires potentiels : cette newsletter s’adresse à vous.

Recevez la newsletter W





Nicolas Vanbremeersch: l’art de renouveler la communication

Par | Interview, L'école, Video | One Comment

Ses maîtres-mots ? « Action et ouverture ». À la tête de Spintank, l’une des agences de communication digitales les plus dynamiques de Paris, Nicolas Vanbremeersch a ouvert en 2015, le Tank, un vaste espace de co-working, pour « les esprits créatifs du numérique ». « Je cherche des talents curieux et cultivés, explique-t-il, qui aiment la bidouille et les projets collectifs ambitieux ». « L’école idéale, celle que W doit être, est une école ouverte sur le monde, sur les innovations, sur le monde de l’entreprise ».