Scroll to top
Contacter l'école
210, rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris 12
contact@ecolew.com
Tél. +33(0)1 44 09 42 00

Bachelor journalisme, documentaire & fiction

Marie Cabley (promo W4) – Diplômée du bachelor journalisme, documentaire & fiction

« Avant d’entrer à W j’étais au lycée en filière littéraire. J’ai eu envie de rentrer à W car je voulais pimenter mes études, changer de ce cadre hyper théorique du lycée.  

Pour le recrutement j’ai répondu à un questionnaire de personnalité sur le site de W qui te dit d’emblée si tu matches ou non avec l’école. Et pour la suite, je n’ai pas vraiment vu ça comme une épreuve d’entrée mais plutôt un moment d’échange et de partage sur mes projets et mes motivations. 

Avant de commencer W je voulais être journaliste rédactrice et aujourd’hui je suis journaliste pour Konbini. Précisément, je travaille dans la verticale Konbini news. Je fais plein de réels que tu peux trouver sur les réseaux sociaux de Konbini (Instagram, Tik Tok…). Je trouve les sujets (société, environnement, politique), je les écris, je fais une voix off, puis je réalise le montage de mes vidéos.  Je fais aussi du format plus long, comme des interviews en studio ! J’étais en stage là-bas en janvier 2021 pour 6 mois en tant qu’enquêtrice, puis en CDD pour deux mois en tant que rédactrice et j’ai signé un CDI en octobre 2022 pour être rédactrice aussi. Je crois que le stage qui a précédé celui de Konbini a beaucoup intrigué… En fait, j’étais reporter pour le Nouveau Détective : un magazine de faits-divers. En gros, je partais partout en France pour parler de meurtres avec des gens (oui c’est bizarre, oui j’ai aimé ça). »

« D’ailleurs c’est très important de passer par la case “stage” pour trouver un travail stimulant ensuite. C’est assez stressant quand on est étudiant mais ça aide vraiment à affiner ses idées de projet professionnel. D’ailleurs, je ne pensais jamais toucher à la caméra, à la voix off et au montage avant Konbini. Aujourd’hui, c’est ce qui rythme mon quotidien au travail ! 

J’ai adoré les travaux en équipe à W. On est rarement seul.e face à un projet et c’est en bossant en équipe et en partageant les compétences de chacun.e que j’ai appris beaucoup plus vite. A W, tu as beaucoup d’opportunités qui s’offrent à toi, même quand tu viens d’un milieu où il n’y a pas de journaliste. Il faut vraiment foncer, parler aux intervenants, faire des stages, toucher à la caméra, au micro… »