Mon premier stage : “J’ai découvert un domaine qui me passionne”

IMGhu_2182

Cette semaine, Zoé raconte sa première expérience professionnelle. En stage pendant deux mois chez Magic, un magazine spécialisé dans la musique pop, elle a participé à la reconstruction d’une stratégie éditoriale numérique et a découvert un domaine qui la passionne : la presse musicale.

J’ai commencé un stage de deux mois en mai au sein de la rédaction de Magic, un magazine musical bimestriel adressé à des fans de musique pop. J’ai trouvé ce stage par le biais du site Connect Place, la plateforme d’offres de stage de W. Je ne connaissais Magic que de nom, mais l’offre me plaisait beaucoup, alors j’ai postulé.   

Pendant mon stage, je n’avais pas vraiment de poste défini, dans le sens ou j’ai fait beaucoup de choses assez diverses. J’étais en stage avec une autre étudiante de W, Carla, et notre principale mission était d’amplifier la promotion du magazine.

La première tâche que j’ai eue à faire a été d’analyser la présence de Magic sur Facebook et Twitter. Le but était de savoir quelles étaient les publications qui fonctionnaient le mieux en matière de visibilité et d’engagement, et donc lesquelles garder. Je devais ensuite, sur la base de ces constats, recommander une stratégie éditoriale sur les réseaux sociaux. On a notamment fait un calendrier des publications (Facebook et Twitter) pour le transmettre à toutes les personnes qui travaillent pour Magic. Pendant cette missions, les cours de culture numérique que nous avons eus tout au long du deuxième semestre m’ont été très utiles puisqu’ils m’ont donné des bases en stratégie éditoriale numérique : ce qui marche ou non sur les réseaux sociaux, et comment s’adresser à un type de public particulier.

Ensuite, j’ai pu passer à l’action ! Ça a commencé par la mise à jour des différentes plateformes de Magic : le site Internet (en actualisant les liens, la page d’accueil) et les réseaux sociaux (changement des noms, photos de profil, descriptions,…). J’ai aussi commencé à créer des contenus pour alimenter ces plateformes. Par exemple, j’ai dû créer des vidéos qui présentaient le sommaire du numéro d’été de Magic. Je me suis servie des bases acquises en montage à l’école, et de ce que j’ai appris en motion design lors d’un projet personnel avec d’autres étudiants.  

Enfin, les cours de Technique de Base Redactionnelle (TBR) m’ont aussi été très utiles quand on m’a proposé d’écrire des chroniques dans le dernier numéro du magazine.

Pendant mon stage au sein de Magic, je n’avais pas vraiment de journée « type ». La plupart du temps, le matin, je m’occupais de programmer les publications Facebook et Twitter de la journée, voire des prochains jours. Ensuite, je m’occupais de la tâche sur laquelle je travaillais à ce moment, par exemple : le montage d’une vidéo ou la mise en place de la stratégie éditoriale. Un soir par semaine environ, j’allais distribuer des flyers devant des salles de concert. Le but était de sélectionner des concerts où nous étions certains que des potentiels lecteurs de Magic se rendraient afin de faire la promotion des offres proposées et d’échanger avec ces personnes pour leur faire découvrir le magazine.

Pendant ces deux mois de stage, j’ai découvert le fonctionnement d’un magazine, de l’élaboration du sommaire à sa vente en kiosque. C’était aussi pour moi une première expérience professionnelle, puisque je n’avais encore jamais fait de véritable stage. J’ai aussi découvert beaucoup de choses sur l’industrie musicale, et ça m’a donné encore plus envie de travailler dans ce domaine plus tard.

Suivre Zoé sur Twitter.

Laisser un commentaire

S'inscrireDocumentationPortes ouvertes